A la cour du roi des rats, précédé du Démon dans l’escalier. VERDICT : envoûtant !

A la cour du roi des rats, précédé du Démon dans l'escalier. VERDICT : envoûtant !

A la cour du roi des rats, précédé du Démon dans l’escalier, un livre jeu signé Julien Noël.

Comme j’aime beaucoup lire et que j’adore partager mes points de vue sur les lectures, je me suis dit qu’il serait sympa de proposer une parenthèse sur le site, un coin lecture, où je publierai les chroniques qu’on me commanderait.

« Editions aux 3D » m’a confié le livre-jeu « A la cour du roi des rats, précédé du Démon dans l’escalier » via SimPlement.pro.

En avant pour la première chronique d’un genre à part : le jeu de rôle !

A la cour du roi des rats, précédé du Démon dans l’escalier : la présentation officielle.

Ces aventures prennent place de nos jours, dans une ville réputée tranquille. Comme partout, les sorciers y sont nombreux, dans l’ombre, et vaquent à leurs affaires sans trop se préoccuper des sans-magie qui les entourent.
Vous incarnez un gaillard tombé un peu par hasard dans ce milieu, où il vivote au plus bas de l’échelle sociale. Vous n’êtes guère connu encore que pour des trafics sans gloire et, désœuvré, vous passez vos soirées dans des tripots sordides, à boire des coups dans l’espoir d’y nouer des contacts utiles.
Un soir, enfin, Patte-de-Bouc, le plus terrible sorcier que vous connaissiez, vous aborde : il a des missions à vous confier. Votre rêve de monter les échelons de la pègre magicienne est peut-être en passe de se réaliser… à condition que vous sachiez éviter les périls qui vous attendent sur la route !

Pour venir à bout du Démon dans l’escalier, il vous faudra mener un exorcisme particulièrement musclé. Vous pourrez compter sur l’aide du Malais, un envouteur de première classe doublé d’un vrai pervers, mais ses services risquent bien de vous couter cher… La police, inconsciente que votre mission est d’utilité publique, ne manquera pas non plus de vous mettre des bâtons dans les roues.

Avant d’enfin arriver À la cour du roi des rats, vous devrez mener une longue enquête, à la fois dans de ténébreux souterrains et au sein d’une école où vous êtes infiltré. Cette mission vous fera rencontrer son lot de personnages hauts en couleur : une femme-serpent, un mystérieux ecclésiastique aux manières de hibou, des casse-cou affiliés au Club des Gentlemans bretteurs… Prenez garde, car tous ne nourrissent pas forcément les meilleures intentions à votre égard !

Ma réaction à la présentation.

A L’ATTAQUE !!!

Sans blaguer, j’ai grandi avec des livres-jeux dans les mains, j’avais juste tellement hâte de pouvoir tester une version numérique…

A la cour du roi des rats, précédé du Démon dans l’escalier : qu’en penser après la lecture ?

GÉNIAL.
C’est propre sur le fond comme sur la forme, très agréable à lire et à jouer.

Des histoires dosées comme il faut.

Sorcellerie et humour noir font souvent bon ménage, ici c’est une harmonie vraiment fusionnelle.

La première aventure (le Démon dans l’escalier) permet de se mettre dans le bain gentiment; la seconde vous demandera plus de temps, de patience et d’audace.

Les personnages hauts en couleur correspondent parfaitement à ce que l’on attend des protagonistes d’un jeu de rôle à l’humour aussi machiavélique que les méchants qu’il renferme.

Un fond qui s’accorde quasiment à la perfection.

Un niveau de vocabulaire assez soutenu mais malgré tout accessible, une rédaction claire et concise; la forme rend possible la divulgation de petits indices aidant au cheminement dans la première enquête tout en vous poussant à une investigation plus avancée dans la seconde.

Seul bémol à mon goût : l’indication des numéros des pages auxquelles on est renvoyés en fonction de nos choix; le format numérique permet de ne pas conserver cette indication qui facilite peut-être un peu trop l’enquête en autorisant le lecteur à tourner en rond.

J’aime… un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout ?

A la folie !

C’est un pari délicat que d’écrire un livre-jeu alors avec deux scenarii, de l’humour noir et un univers à la fois profond et déjanté, c’était un sacré défi à relever.

Et il l’est pleinement.
Il n’y a rien à ajouter, achetez-le, jouez-y, vous passerez vraiment un chouette moment.

Remerciements et infos utiles.

Un grand merci aux Editions aux 3D, pour ces heures divertissantes !
J’espère avoir l’occasion de chroniquer d’autres ouvrages de ce type.

Si vous avez aimé cette chronique et que vous avez envie de lire ce livre, sachez que vous pouvez vous le procurer chez 7switch au format électronique pour 4.49 € seulement !

Julie FERRIER
A propos Julie FERRIER 28 Articles
Informaticienne d'étude conduisant des recherches complémentaires en communication et en tribalité, Julie dispense des cours publics dans le supérieur en tant qu'enseignante vacataire ainsi que des cours privés des classes primaires aux classes préparatoires. Elle se définit comme "solutionneuse" et a pour but fondamental de contribuer à une démocratisation de l'accès à la connaissance et au partage de connaissances sans discrimination aucune.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*