En 2018, aidez-nous à rester « 100% indépendant »

// En 2017, grâce au soutien de plus de 8500 adhérent-es, nous avons pu :

MOBILISER & RASSEMBLER NOS FORCES
  • Rassembler plus de 130 000 personnes pour contester deux insecticides « tueurs d’abeilles » et interpeller le ministre de l’Agriculture ;
  •  Interpeller le ministre de l’Economie ainsi que la Répression des Fraudes sur la présence de nanoparticules dans un grand nombre de produits alimentaires ;
  • Mobiliser plusieurs dizaines de milliers de parents d’élèves afin d’obtenir une augmentation de la part d’aliments bio et locaux servis en restauration collective ;
  • Engager un bras de fer avec le gouvernement sur la fin des aides versées aux agriculteurs biologiques et rassembler plus de 100 000 signatures ;
  • Lancer une nouvelle campagne contre la multiplication des projets de grandes surfaces ayant un impact sur l’artificalisation des terres agricoles ;
  • Soutenir, en lançant des pétitions électroniques, les luttes locales contre le Contournement Est de Rouen, contre le projet d’autoroute A45 entre Lyon et Saint Etienne et contre le centre commercial EuropaCity situé dans le Val d’Oise ;
  • Envoyer plus de 70 000 courriels au Commissaire enquêteur contre le projet de ferme-usine des 4000 bovins envisagée à Digoin (71).

Aidez-nous pour plus d’actions !

GRACE A VOTRE SOUTIEN FINANCIER, NOUS AVONS PU :
  • Engager une procédure judicaire pour interdire définitivement le sulfoxaflor, insecticide « tueur d’abeilles », en partenariat avec l’Union Nationale de l’Apiculture Française ;
  • Mettre à jour la liste des produits suseptibles de contenir des nanoparticules et mener des actions conduisant une bonne vingtaine d’industriels et distributeurs à s’engager à retirer les additifs suspects ;
  • Mener campagne contre la ferme-usine des 4000 bovins à Digoin et obtenir un avis négatif émis par le Commissaire enquêteur ;
  • Coordonner la 9ème édition du Jour de la Nuit durant laquelle plus de 600 animations ont eu lieu rassemblant plusieurs dizaines de milliers de personnes ;
  • Développer et mettre en ligne le site macantine.bio permettant d’interpeller les gestionnaires de plus de 50 000 établissements scolaires ainsi que les élus locaux pour obtenir plus de bio en restauration collective ;
  • Animer, en partenariat avec la Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique, la lutte pourempêcher le gouvernement de supprimer une partie des aides à la bio ;
  • Soutenir la sortie officielle du film « 0phyto, 100% ;
  • Aider les opposants aux grands projets inutiles et imposés ;
  • Impulser 4 nouvelles campagnes et coordonner 17 pétitions électroniques ciblant le centre commercial de Gonesse, le projet d’autoroute A45 ou la ferme-usine des 4000 bovins.

Aidez-nous à maintenir la pression

2017 EN QUELQUES CHIFFRES
  • + de 8 500 adhérents avec l’objectif d’atteindre 10 000 en fin d’année 2017 !
  • 100% des recettes de l’association est issu du don de particuliers
  • 207 000 abonnés à la page Facebook
  • Près de 17 000 followers sur Twitter
  • 575 000 contacts électroniques en fin d’année
  • 17 pétitions électroniques lancées
  • 1 000 000 signatures de pétitions
  • 35 communiqués de presse
  • 50 cibles interpellées (jardineries, supermarchés, sénateurs, députés, gouvernement…)
  • 1650 personnes ont opté pour un prélèvement automatique mensuel

Aidez-nous pour plus d’impact

// En 2018, aidez-nous à rester « 100% indépendant » !
Fin 2017, nous espérons pouvoir compter 10 000 adhérents, faisant d’Agir pour l’Environnement l’une des toutes premières associations françaises de mobilisation citoyenne œuvrant pour une planète vivable.
Pour l’association, il est de la première importance de pouvoir compter sur votre soutien et ainsi peser dans les combats que nous allons engager en 2018.
Tout versement effectué à Agir pour l’Environnement ouvre droit à une déduction
fiscale égale à 66% de la somme versée. Un don ponctuel de 60 euros ne “coûte” que
20 euros. Un don mensuel de 10 euros ne revient qu’à 3,3 €.
Note :
Partager :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire