Projet de loi asile et immigration : interpellez les sénateurs !

Sénateurs, garantissez les droits des réfugiés et des migrants

Sénateurs, garantissez les droits des réfugiés et des migrants !

À l’heure où Martine Landry est poursuivie pour « délit de solidarité », les sénateurs débattent du projet de loi asile et immigration.
Or, en cas d’adoption en l’état, plusieurs mesures mettront en danger les droits des réfugiés et des migrants.
Par ailleurs, d’autres menaceront de poursuites pénales ceux qui leur viennent en aide.

Pourtant, Martine n’avait fait qu’apporter son aide à deux adolescents guinéens auparavant expulsés de France de manière illégale.
Et ce du côté français de la frontière !
Aussi cette situation souligne la nécessité de modifier la loi française.
Il faut, en effet, mettre un terme aux poursuites contre des personnes qui, comme Martine, apportent leur aide humanitaire ou une assistance juridique aux migrants et réfugiés, sans en retirer un bénéfice financier ou matériel.

Alors ensemble, appelons les présidentes et présidents de groupes au Sénat à garantir les droits des réfugiés et migrants et à protéger ceux qui agissent pour les défendre.

J’agis !

Enfin, il est urgent de réformer la loi française pour empêcher de telles poursuites, régulièrement engagées à l’encontre de personnes impliquées dans des actions humanitaires ou d’assistance juridique auprès des migrants et réfugiés.

Merci de votre soutien !


Communiqué optimisé pour le référencement; texte original par

Sylvie Brigot-Vilain

Directrice Générale d’Amnesty International
France

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire