#nddl : Après l’abandon, faire vivre l’alternative climatique et agricole

#nddl : Après l'abandon, faire vivre l'alternative climatique et agricole
Agir pour l’Environnement salue l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame des Landes tout en regrettant qu’il ait fallu 50 ans de luttes déterminées pour aboutir à cette décision.

Au terme d’un conflit qui aura duré près de 50 ans, le gouvernement vient d’annoncer l’abandon du projet contestable et contesté d’aéroport de Notre-Dame des Landes.

Agir pour l’Environnement salue cette décision tout en regrettant qu’il ait fallu 50 ans de luttes déterminées pour aboutir à cette décision.

A ce jour vivent sur cet espace agricole des paysans et des militants engagés pour une société plus résiliente. Pour Agir pour l’Environnement, l’avenir de la ZAD passe par le dialogue avec celles et ceux qui ont permis, par leur action déterminée et leur engagement quotidien, de sauver 1650 hectares de terre agricole.

Pour Stéphen Kerckhove, délégué général d’Agir pour l’Environnement, « la décision du gouvernement marque le retour du bon sens. Cette décision historique solde un contentieux vieux d’un demi-siècle ».

Note :
Partager :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire