Enrayer l’extinction des pollinisateurs : le combat continue !

Chère amie, cher ami,

Les estimations des chercheurs sont glaçantes : « dans les prochaines décennies, un demi-million d’espèces d’insectes sont menacées d’extinction ». *

Une disparition massive et brutale, que les scientifiques qualifient de « sixième extinction »**, dont les répercussions sur l’ensemble de la chaîne alimentaire seraient catastrophiques

« Ces pertes entraînent le déclin des principaux services écosystémiques dont l’humanité dépend. De la pollinisation à la décomposition, (…) les insectes fournissent des services essentiels et irremplaçables. » préviennent-ils. *

Il y a urgence à protéger ces précieux insectes dont dépend notre sécurité alimentaire à tous !

L’agriculture intensive est la première cause de cette hécatombe, avec la perte des habitats et l’utilisation systématique d’intrants chimiques de synthèse à l’impact dévastateur sur les écosystèmes. Et pourtant : les lobbys des principaux groupes agro-industriels REFUSENT ET BLOQUENT toute tentative de réforme de l’agriculture en Europe. ***

Même en ce moment, ils sont à la manœuvre pour empêcher toute remise en cause du modèle d’agriculture intensive dont ils tirent de juteux bénéfices…

…et exercent une pression constante sur les institutions européennes pour saboter toute initiative de transition vers un modèle respectueux des pollinisateurs et de l’environnement, qui nécessiterait peu ou pas de recours à la chimie et permettrait aux agriculteurs de s’affranchir du joug des grands groupes dont ils sont aujourd’hui dépendants pour exercer leur métier. ***

En face, la résistance s’organise.

>>> Avec plus d’une centaine d’ONG de toute l’Europe, nous avons décidé d’unir nos forces pour changer l’agriculture : nous devons rallier dans les prochains mois 1 million de signatures à l’Initiative Citoyenne européenne « Sauvons les abeilles et les agriculteurs » pour obliger la Commission à agir ! Cliquez ici pour participer à cette mobilisation primordiale pour l’avenir des pollinisateurs en Europe.

>>> Malgré les impératifs du confinement, nous maintenons la pression sur les responsables institutionnels, et continuons à travailler avec les eurodéputés, pour ne pas laisser le champ libre aux lobbys agro-industriels et exiger la mise en place d’un plan de transition vers une agriculture respectueuse du vivant.

>>> Et nous poursuivons notre recensement des initiatives agricoles qui, partout en France et en Europe, montrent qu’un autre système agricole est possible, qui permette de nourrir la population tout en respectant les insectes, la terre et ceux qui la travaillent.

Pour identifier et mettre en valeur ces initiatives, nous suivons une grille d’analyse mise au point par notre équipe d’ingénieurs agronomes, qui prend en compte non seulement l’impact environnemental, mais aussi les dimensions socio-économiques et l’ancrage territorial.

Ce travail de longue haleine est indispensable pour montrer, par l’exemple, que le modèle agro-industriel n’est pas incontournable, et qu’il est possible de changer notre façon de produire pour mieux respecter l’environnement dont nous dépendons.

« La restauration de l’habitat, associée à une réduction drastique des intrants de l’agrochimie et à une nouvelle conception de l’agriculture, est probablement le moyen le plus efficace d’éviter de nouvelles pertes », estiment les scientifiques.****

Grâce aux dons des membres de l’association, nous continuons à porter ce message auprès des institutions nationales et européennes, pour faire basculer le rapport de force du côté de l’intérêt général, de l’environnement et de la pérennité du système agricole que nous lèguerons aux générations futures ‒ et non plus seulement du côté des profits de quelques grandes firmes !

Je vous laisse découvrir ci-dessous quelques articles sur notre travail.

Merci à toutes les personnes qui soutiennent POLLINIS, et permettent à notre équipe, jour après jour, de continuer ce combat essentiel pour l’avenir du vivant !


SOURCES :

* FUTURA-PLANETE : Insectes : des scientifiques alertent sur leur extinction. Julien Hernandez Avril 2020
** Ceballos et al. , 2017 Biological annihilation via the ongoing sixth mass extinction signaled by vertebrate population losses and declines
*** EURANET Plus : “FARM TO FORK” STRATEGY, MAKING IT PALATABLE TO FARMERS. Tanja Milevska Février 2020
**** Sánchez-Bayo, Wyckhuys, 2019. Worldwide decline of the entomofauna: A review of its drivers


Communiqué original de Nicolas Laarman, délégué général de POLLINIS
Optimisé pour le référencement

Laisser un commentaire

MENU